Russie 2018

La Coupe du Monde de Football se déroulera en Russie du 14 juin au 15 juillet 2018. Il s'agit de la 21e édition du plus grand événement sportif mondial et c'est la première fois qu'il sera organisé en Russie.

32 équipes sont qualifiées : 14 pour l'Europe, 5 pour l'Amérique du Sud, 3 pour l'Amérique centrale et du Nord, 5 pour l'Afrique et 5 pour l'Asie.

Le Brésil est le seul pays a avoir participé à toutes les phases finales de Coupe du Monde. Tandis que deux nations (l'Islande et le Panama) disputeront cette année leur premier Mondial.

Le Brésil détient également le record du nombre de titres (5), devant l'Allemagne (4), Championne du Monde en titre et l'Italie (4), grande absente de cette édition.

Cette année, outre le Brésil et l'Allemagne, l'Argentine, l'Espagne et la France font également partie des favoris pour soulever le trophée le 15 juillet à Moscou.

Meilleurs sites de paris en ligne

Vous trouverez sur cette page de nombreux pronostics pour vous aider à parier sur la Coupe du Monde 2018. Nous vous présentons aussi ci-dessous les trois meilleurs sites de paris sportifs du moment, ainsi que leur offre de bienvenue, réservée aux nouveaux joueurs.

  Sites de paris Nature de l'offre de bienvenue  
Premier pari remboursé jusqu'à 200€ > Voir le site
Jusqu'à 200€ de paris gratuits offerts > Voir le site
Jusqu'à 100€ de bonus > Voir le site

 

Pronostics et meilleures cotes

 

1.24
6.80
19.00
Brésil - Costa Rica
 
2.85
3.15
2.75
Nigeria - Islande
 
2.80
3.10
3.05
Serbie - Suisse
 
1.32
5.75
11.50
Belgique - Tunisie
 
6.00
3.75
1.68
Corée du Sud - Mexique
 
1.45
4.70
8.00
Allemagne - Suède
  
 
1.22
6.75
20.00
Angleterre - Panama
 
3.55
3.20
2.30
Japon - Sénégal
 
3.40
3.50
2.22
Pologne - Colombie
  
 
4.75
3.70
1.88
Arabie Saoudite - Egypte
 
2.65
3.15
3.05
Uruguay - Russie
 
1.35
5.00
11.50
Espagne - Maroc
 
6.00
3.75
1.72
Iran - Portugal
 
2.75
3.40
2.67
Australie - Perou
 
4.60
2.60
2.35
Danemark - France
 
3.60
2.90
2.36
Islande - Croatie
 
7.75
4.80
1.52
Nigeria - Argentine
 
17.50
7.00
1.23
Corée du Sud - Allemagne
 
2.35
3.30
3.40
Mexique - Suède
 
8.75
4.80
1.45
Serbie - Brésil
 
1.73
3.50
5.60
Suisse - Costa Rica
 
4.10
3.50
2.00
Japon - Pologne
 
3.90
3.30
2.10
Sénégal - Colombie
 
2.95
3.40
2.50
Angleterre - Belgique
 
4.10
3.40
2.05
Panama - Tunisie
 

 

Classements et tableau final

 

GROUPE A
Russie Russie 6
Uruguay Uruguay 6
Egypte Egypte 0
Arabie Saoudite Ar. Saoudite 0
GROUPE B
Portugal Portugal 4
Espagne Espagne 4
Iran Iran 3
Maroc Maroc 0
GROUPE C
France France 6
Danemark Danemark 4
Australie Australie 1
Perou Pérou 0
GROUPE D
Croatie Croatie 6
Argentine Argentine 1
Islande Islande 1
Nigeria Nigéria 0
 
GROUPE E
Serbie Serbie 3
Bresil Brésil 1
Suisse Suisse 1
Costa Rica Costa Rica 0
GROUPE F
Mexique Mexique 3
Suede Suède 3
Allemagne Allemagne 0
Coree du Sud Corée du Sud 0
GROUPE G
Belgique Belgique 3
Angleterre Angleterre 3
Panama Panama 0
Tunisie Tunisie 0
GROUPE H
japon Japon 3
Senegal Sénégal 3
Pologne Pologne 0
Colombie Colombie 0

 

Sotchi, 30/06
A1 -
B2 -
Novgorod, 06/07
- -
- -
St Petersbourg, 10/07
- -
- -
Moscou, 15/07
- -
- -
Kazan, 30/06
C1 -
D2 -
Samara, 02/07
E1 -
F2 -
Kazan, 06/07
- -
- -
Rostov, 02/07
G1 -
H2 -
Moscou, 01/07
B1 -
A2 -
Sotchi, 07/07
- -
- -
Moscou, 11/07
- -
- -
Novgorod, 01/07
D1 -
C2 -
St Petersbourg, 03/07
F1 -
E2 -
Samara, 07/07
- -
- -
Moscou, 03/07
H1 -
G2 -

 

Les Stades

Loujniki

STADE LOUJNIKI
Moscou
81 000 places

Krestovski

STADE KRESTOVSKI
St Petersbourg
69 500 places

Stade Ficht

STADE FICHT
Sotchi
47 659 places

Otkrytie Arena

OTKRYTIE ARENA
Moscou
46 990 places

Kazan Arena

KAZAN ARENA
Kazan
45 015 places

Mordovie

STADE DE MORDOVIE
Saransk
45 015 places

Volgograd Arena

VOLGOGRAD ARENA
Volgograd
45 015 places

Cosmos Arena

COSMOS ARENA
Samara
44 918 places

Nijni Novgorod

STADE DE NIJNI NOVGOROD
Nijni Novgorod
44 899 places

Rostov Arena

ROSTOV ARENA
Rostov
43 702 places

Baltika Arena

BALTIKA ARENA
Kaliningrad
35 000 places

Ekaterinbourg Arena

EKATERINBOURG ARENA
Ekaterinbourg
35 000 places


Carte

 

 

Présentation des groupes

Groupe A

Groupe A

Le Groupe A est l'un des plus faibles de ce premier tour. En tant que pays hôte, la Russie y fait figure de tête de série mais on a bien vu lors de ses matchs de préparation que leur niveau n'est franchement pas terrible. Depuis l'Euro, qu'ils ont traversé de façon fantomatique (2 défaites, 1 nul), les Russes n'ont gagné que 4 de leurs 15 rencontres amicales, pour 5 nuls et 6 défaites...

L'Arabie Saoudite a le mérite d'être l'un des 4 qualifiés directs émanant de la zone Asie, mais le niveau de celle-ci est-il vraiment significatif ? Les résultats des derniers matchs amicaux des Saoudiens (larges défaites face à l'Irak et la Belgique, nul avec l'Ukraine) laissent supposer qu'il leur sera difficile de prendre 1 point...

La première place du groupe se jouera sûrement entre l'Egypte (finaliste de la dernière Coupe d'Afrique des Nations, une seule défaite lors des éliminatoires à la Coupe du Monde et emmenée par le génial Mohamed Salah), et l'Uruguay (qualifiés à la 2e place de la zone AmSud, et qui comptera sur son duo d'attaque Suarez - Cavani). Ces deux équipes sont tout de même assez irrégulières et comptent beaucoup sur leur défense, au détriment du spectacle.

Notre pronostic : 1.Uruguay - 2.Egypte - 3.Russie - 4.Arabie Saoudite

 

Groupe B

Groupe B

L'Espagne fait figure de grand favori pour le titre de Champion du Monde, avec le Brésil et l'Allemagne. Avec 9 victoires et 1 nul, ils ont survolé leur campagne de qualification. Dernièrement, en match de préparation, ils ont tenu tête aux Allemands (1-1) avant de ridiculiser l'Argentine (6-1). Composée de cadres (Iniesta, Sergio Ramos, Piqué, Costa, Busquets, Silva) et de jeunes prodiges (Isco, Asensio), l'Espagne est vraiment impressionnante.

Le tirage au sort a placé deux des trois voisins de l'Espagne dans son groupe : le Portugal et le Maroc. Les Portugais auront bien sûr du mal à rééditer leur exploit continental d'il y a deux ans mais ils sortent d'une belle campagne de qualification (27 points sur 30) et comptent avec Cristiano Ronaldo un atout non négligeable. La qualif pour les 8e de finale sera serrée entre eux et le Maroc, qui est invaincu depuis juin 2017 (12 victoires, 3 nuls). La Coupe du Monde sera-t-elle une marche un peu trop haute pour les homes d'Hervé Renard ? Pas si sûr...

La quatrième équipe du groupe, l'Iran, ne sera là que pour améliorer le goal-average des autres équipes.

Notre pronostic : 1.Espagne - 2.Maroc - 3.Portugal - 4.Iran

 

Groupe C

Groupe C

Voilà le groupe de la France, tête de série lors du tirage au sort sans que l'on sache vraiment pourquoi. Les Bleus ont réalisé une campagne de qualification chaotique, ponctuée de très belles victoires (face aux Pays-Bas notamment) mais aussi de contre-performances déplorables (nul avec Luxembourg, boulette de Lloris en Suède...). Pour le moment, les matchs de préparation n'ont pas encore démontré grand chose, que ce soit sur le plan du schéma de jeu ou de l'implication des joueurs.

Mais les Bleus seront tout de même favoris de ce groupe C car le tirage au sort a été plutôt clément avec eux. Ils affronteront tout d'abord l'Australie, qui a validé son billet pour la Russie au terme d'un marathon de 4 tours de qualification et d'un barrage ! Les Australiens jouent avec un certain "fighting spirit" et peuvent être durs à bouger mais au final, ils ne devraient pas repartir avec beaucoup de points....

Le deuxième match de la France sera face au Pérou, une équipe dont il faudra se méfier. Grâce à une fin de parcours efficace (3 victoires, 3 nuls), ils ont obtenu le dernier billet de la zone AmSud, puis ont passé un barrage face à la Nouvelle-Zélande (0-0, 2-0) pour devenir la 32e et dernière équipe qualifiée pour le Mondial. Depuis, ils se sont montrés très costauds en battant la Croatie (2-0) et l'Islande (3-1) en amical... Pas de stars dans cette équipe, mais de l'énergie et de la détermination à foison (justement ce qui manque à la France).

Le dernier adversaire des Bleus est, lui aussi, issu des barrages : le Danemark a dominé l'Irlande (0-0, 5-1) après avoir fait 6V 2N 2D lors des éliminatoires. A priori, il s'agit d'un adversaire largement à notre portée mais attention, car les Scandinaves sont très irréguliers : capables de battre la Pologne 4-0 et de s'incliner face à la Jordanie... Leur succès 5-1 sur l'Irlande montre qu'ils savent se motiver quand il le faut.

Notre pronostic : 1.France - 2.Pérou - 3.Danemark - 4.Australie

 

Groupe D

Groupe D

Le groupe D semble le plus homogène, même si l'Argentine de Lionel Messi part légèrement favorite. Oui, "légèrement" seulement car l'Albiceleste a eu un mal fou à se qualifier. Longtemps hors du Top 4 de la zone AmSud, il n'ont réussi à valider leur biller pour la Russie qu'à la toute dernière journée (bilan : 7 victoires, 7 nuls, 4 défaites). Depuis, les Argentins ont logiquement battu la Russie en amical, ainsi que l'Italie. Mais ils se sont aussi inclinés face au Nigeria et, sourtout, face à l'Espagne sur le score honteux de 1-6 ! Lors de cette défaite, Lionel Messi n'était pas titulaire et cela montre bien comme ce joueur est précieux. Mais malgré l'accumulation de talents (Dybala, Higain, Di Maria, Agüero, Mascherano...) les Argentins ont du mal, comme d'habitude, à construire une véritable équipe.

Le deuxième ticket pour les huitièmes de finale se jouera entre les trois autres équipes. Le Nigéria, absent de la dernière CAN, peut être assez inconstant, mais je les sens bien sur ce coup là. Ils ont déjà brillé en s'imposant face à l'Argentine en amical (4-2) grâce à Alex Iwobi (Arsenal).

Le hasard du tirage au sort a placé l'Islande et la Croatie dans le même groupe, alors qu'ils l'étaient déjà lors des éliminatoires ! Ce sont les Islandais qui ont terminé en tête (7 victoires, 1 nul, 2 défaites), seulement deux points devant les Croates (6 victoires, 2 nuls, 2 défaites), dans un groupe qui comprenait également la Turquie et l'Ukraine. La Croatie a ensuite validé son billet pour la Russie à l'issue d'un barrage contre la Grèce. Avec Subasic, Lovren, Kovacic, Mandzukic, Perisic, Rakitic, Modric... la Croatie a, sur le papier, une très belle équipe, mais qui a du mal à jouer esemble.

Notre pronostic : 1.Argentine - 2.Nigéria - 3.Croatie - 4.Islande

.

Groupe E

Groupe E

12 victoires, 5 nuls, 1 défaite : voilà le bilan du Brésil lors des éliminatoires pour la Coupe du Monde, assurant tranquillement la première place du groupe AmSud à Neymar et ses coéquipiers. Les Brésiliens font figure de grands favoris pour remporter le trophée. Avec Coutinho, Neymar et Gabriel Jesus en attaque, la Seleçao a fière allure. Et avec Marquinos, Alex Sandro ou Marcelo en défense, c'est du costaud derrière. L'équipe du Brésil propose une formation très talentueuse et homogène.

La Suisse peut être considérée comme le premier challenger du groupe car ils ont réalisé un excellent parcours en éliminatoires (9 victoires, 1 défaite). Après un barrage remporté de justesse (1-0, 0-0) ils ont encore assuré en matchs amicaux avec des victoires sur la Grèce et le Panama.

Avec la Suisse, la Serbie peut également tirer son épingle du jeu. Ils sont sortis en tête de leur groupe de qualification devant l'Irlande, le Pays de Galles et l'Autriche. Avec des joueurs d'expérience comme Aleksandar Kolarov ou Nemanja Matic, la Serbie peut surprendre.

Enfin, le Costa Rica aura-t-il une chance de prendre quelques points ? Probablement, mais pas suffisamment pour atteindre le deuxième tour.

Notre pronostic : 1.Brésil - 2.Suisse - 3.Serbie - 4.Costa Rica

 

Groupe F

Groupe F

Au même titre que le Brésil ou l'Espagne, l'Allemagne fait partie des principaux favoris pour remporter la Coupe du Monde. C'est la seule équipe à avoir remporté tous ses matchs lors des éliminatoires : 10 victoires, 43 buts inscrits, seulement 4 encaissés ! Pas mal de joueurs champions du monde en 2014 sont toujours là (Neuer, Boateng, Kroos, Müller...) mais Joachim Löw a aussi réussi à intégrer les jeunes talents comme Kimmich, Werner, Brandt ou encore Sané.

La Suède, qualifiée de dernière minute au détriment de l'Italie, lors des barrages, tentera de rallier les huitièmes de finale mais elle sera au coude à coude avec le Mexique. Outre Chicarito, ces deux équipes ne comptent pas vraiment de star dans leur effectif mais s'appuient sur un groupe jeune et déjà bien huilé. On a pu voir lors des éliminatoires que les Suédois pouvaient faire preuve de carractère (victoire 2-1 contre la France, boulette de Lloris). Les Mexicains, de leur côté, n'ont pas eu à forcer leur talent pour sortir en tête de la zone d'Amérique Centrale.

Le quatrième laron de ce groupe est la Corée du Sud, équipe assez méconue qui n'a obtenu sa place que grâce au quota alloué à la zone Asie. Nous ne les voyons pas prendre un point dans ce groupe relativement relevé.

Notre pronostic : 1.Allemagne - 2.Suède - 3.Mexique - 4.Corée du Sud

 

Groupe G

Groupe G

Le groupe G sera probablement dominé par les deux équipes européennes : l'Angleterre et la Belgique. Les Three Lions ont bien négocié leur parcours d'éliminatoires avec 8 victoires et 2 nuls (18 buts pour et 3 contre). Mais les Diables Rouges ont fait encore mieux : 9 victoires et 1 nul (43 buts pour, 6 buts contre). Les Anglais peuvent compter sur leur attaquant-vedette Harry Kane, mais le reste de l'équipe est très jeune et, bien que talentueuse, très inexpérimentée. Côté belge, par contre, la génération dorée des De Bryune Batshuayi, Hazard, Carrasco... arrive à maturité. S'ils ne sont pas confrontés à une hacatombe défensive comme à l'Euro 2016, les Belges peuvent aller loin.

Dans ce groupe, il faudra aussi se méfier de la Tunisie de Wahbi Khazri qui vient de remporter ses deux matchs amicaux de printemps (Iran et Costa Rica).

Pour sa première participation à une Coupe du Monde, le Panama aura bien du mal à inscrire un point... Qualifiés de justesse, notamment au détriment des Etats-Unis, les Panaméens ont perdu 3 de leurs 4 derniers matchs de préparation, dont un cinglant 0-6 face à la Suisse.

Notre pronostic : 1.Belgique - 2.Angleterre - 3.Tunisie - 4.Panama

 

Groupe H

Groupe H

Ce groupe attirera principalement l'attention des supporters de l'AS Monaco car il mettra aux prises Radamel Falcao (Colombie), Kamil Glik (Pologne) et Keita Baldé (Sénégal), tandis que le Marseillais Hiroki Sakai (Japon) sera en embuscade.

La première place du groupe devrait se jouer entre la Pologne et la Colombie. Ces derniers ont connu une fin d'éliminatoires difficile avec 3 nuls et 1 défaite mais ont tout de même pu valider, in extremis, leur billet pour la Russie. Depuis, la victoire remportée au Stade de France (3-2 après avoir été mené 0-2) leur a donné beaucoup de confiance. Emmenés par James Rodriguez et Radamel Falcao, la Colombie a un coup à jouer.

Les Polonais, de leur côté, arrivent presque en voisins en Russie. Ils sortent d'une campagne de qualification solide (8 victoires, 1 nul, 1 défaite) où Robert Lewandowski a brillé (16 buts en 10 matchs). Il sera l'un des grands attaquants à suivre durant la Coupe du Monde.

L'accès aux huitièmes de finale sera plus ardu pour le Japon et le Sénégal bien que ces nations aient été assez brillantes durant les éliminatoires.

Notre pronostic : 1.Colombie - 2.Pologne - 3.Sénégal - 4.Japon

 

A qui le trophée ?

Les favoris

FavorisL'Espagne, l'Allemagne, et le Brésil sont, assez objectivement, les principaux favoris pour le titre. Les deux premiers cités ont l'avantage de disputer la compétition sur leur continent. Sur les 20 Coupes du Monde, 17 fois un pays Européen s'est imposé en Europe et un pays Sud-Américain ailleurs dans le monde. Les 3 seules exceptions sont le Brésil en 1958 (Suède), l'Espagne en 2010 (Afrique du Sud) et l'Allemagne en 2014 (Brésil)... Ces trois équipes ont donc l'habitude de tromper les statitiques...

Il sera très difficile pour l'Allemagne de conserver son titre. Il n'est arrivé qu'une seule fois qu'une nation soit titrée deux fois de suite : le Brésil en 1958 et 1962.

Le Brésil a une cicatrice à soigner : lors du dernier Mondial, disputé sur ses terres, il s'est fait éjecter de manière musclée par l'Allemagne en demi-finale (7-1). La Seleçao a déjà pris une petite revanche face à la Mannschaft en amical, fin mars (victoire 1-0). Mais les Brésiliens ne seront vraiment soulagés qu'en accrochant une 6e étoile à leur maillot. Pour cela, ils comptent grandement sur le retour de Neymar, blessé en février avec le PSG lors du Classique. De son état de forme dépendra grandement le parcours de son équipe.

L'Epagne a l'avantage de ne pas être dépendante d'un joueur-clé. Sa force est de pouvoir piocher dans un large effectif, de pouvoir interchanger les joueurs et de toujours proposer un jeu fluide et rapide. Les Espagnols proposent un shéma de jeu très abouti, parfois même éblouissant (succès 6-1 contre l'Argentine en amical fin mars).

Notre favori pour le titre de Champion du Monde : l'Espagne.

 

Les challengers

ChallengersL'Uruguay et l'Egypte, qui ne devraient pas trop se fatiguer au premier tour, peuvent créer la surprise. L'équipe qui terminera en tête du groupe évitera l'Espagne en huitièmes et aura donc de bonnes chances d'atteindre les quarts de finale, voire plus.

L'Argentine, emmenée par Lionel Messi, fait rêver, mais elle ne parvient jamais à trouver la bonne alchimie lors des grandes compétitions... Le constat est le même pour l'Angleterre de Harry Kane.

Enfin, la Belgique et la France sont des équipes talentueuses, il ne faut pas le nier, mais peut-être handicapées par un problème d'égo. Il ne s'agit pas d'empiler les talents sur la pelouse, il faut jouer de façon collective et avec l'envie de se dépasser.

 

Qui finira meilleur buteur ?

ButeursLe destin d'un buteur en Coupe du Monde dépend forcément beaucoup du parcours de son équipe. Ainsi, Diego Costa (Espagne), Gabriel Jesus (Brésil) et Timo Werner (Allemagne) partent avec une longueur d'avance sur Robert Lewandowski (Pologne) ou Edinson Cavani (Uruguay), par exemple.

Il sera aussi intéressant d'observer le duel à distance entre les deux prétendants au Ballon d'Or : Cristiano Ronaldo et Lionel Messi. Ce dernier, rarement à la fête lors des grandes compétitions, aura sans doute à coeur de briller pour sa dernière Coupe du Monde. Quant au Portugais, nous craignons que son séjour en Russie ne soit pas assez long pour marquer l'histoire.

La surprise pourrait venir de Mohamed Salah, qui réalise une saison époustouflante avec Liverpool et qui bénéficiera de deux matchs "facile" lors du premier tour, face à la Russie et l'Arabie Saoudite pour enfiler les buts.

Enfin, pourquoi pas d'autres surprises comme Harry Kane (Angleterre), Antoine Griezmann (France), Romelu Lukaku (Belgique) ou Gonzalo Higuain (Argentine) ?

Nous allons miser sur Timo Werner, qui sort d'une belle saison avec Leipzig et semble bien installé au poste d'avant-centre de la Mannschaft.

Pronostics Russie 2018
Meilleurs sites de paris
  • 200€ offerts

    Les meilleures cotes

  • 200€ offerts

    Site très complet

  • 100€ offerts

    Un nouvel opérateur !

  • 100€ offerts

    Très grand choix de paris

  • 50€ offerts

    Idéal pour les débutants

  • 100€ offerts

    Pour les joueurs Belges

Matchs à la une
Cotes vainqueur
Coupe du Monde 2018
Allemagne Allemagne 5.60
Argentine Argentine 8.00
Brésil Brésil 8.00
France France 9.00
Espagne Espagne 9.00
Belgique Belgique 15.00
Italie Italie 15.00
Angleterre Angleterre 18.00
cotes fournies par Betclic